Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tol Eressëa
  • Tol Eressëa
  • : Tol Eressëa
  • Contact

Bienvenue!

 

Aiya Ilquen !  (Bonjour à tous!)
Ce site représente ma passion pour l'univers de Tolkien.


A l'heure actuelle, j'entreprends de réécrire tous les articles publiés depuis 2005 en articles beaucoup plus complets et riches, et j'envisage de monter une encyclopédie. C'est la raison pour laquelle vous verrez peut-être certains articles encore en élaboration. Tous vos encouragements sont les bienvenus.

 

Je suis toujours ouvert aux questions, qu'elles soient précises ou non. N'hésitez pas à m'envoyer un mail à tol-eressea@live.fr


 

 

 

 

 

 

 

Peinture

J'essaie d'utiliser en priorité des tableaux. Ils sont surtout de Ted Nasmith, de John Howe ou bien d' Alan Lee.(Le signaler pendant le texte le rendrait encore plus lourd à lire, alors je le fais ici). Parfois les tableaux sont trop volumineux pour rentrer, alors j'utilise des images du film, ce qui rend le texte peut-être plus compréhensible. La plupart des images sont présentes sur internet en format réel, et je peux en envoyer sans problème si vous me le demandez, mais vous les trouverez sur les sites respectifs des auteurs:

www.tednasmith.com

www.john-howe.com

(Pour Alan Lee, vous pouvez en trouver à partir de cette page... http://fan.theonering.net/ )

 

Utùlie'n aurë! Auta i lomë!

" Utùlie'n aurë! Aiya Eldalië ar Atanatàri, utùlie'n aurë!
The day has come! Behold, people of the Eldar and Fathers of Men, the day has come!"
And all those who heard his great voice echo in the hills answered crying: 'Auta i lomë! The night is passing!

The Silmarillion, XX. Of Nirnaeth Arnoediad

 
Histoire                      Peuples                 Langues                Dieux             Terres

Derniers Articles

11 décembre 2005 7 11 /12 /décembre /2005 18:09
Sauron:  Un Maia à la dent dure

A l'origine, Sauron était un Maia ( divinité inférieure ) du Vala Aulë.

Il fut corrompu par Melkor, un autre Vala; et Sauron ( ou encore, Gorthaur en Sindarin= le cruel) devint au premier âge le plus fidèle serviteur de Melkor, jusqu'à en devenir son [meilleur] lieutenant.

C'est une personne rusée, utilisant plus les fourberies que la force brute. (l'épisode où il fait croire à un homme qu'il peut revoir sa femme pour obtenir des renseignements, et finalement il assassine l'homme...qui rejoint bien sa femme).Et Melkor l'avait bien compris : Ce n'est pas Sauron qui commandait aux armées d'Angband (la forteresse de Melkor), mais Gothmog, le prince des Balrog. Sauron n'en avait aucune amertume (il appela le lieutenant de Minas Ithil par le nom du balrog).

D'ailleurs, toute sa stratégie de conquête des Terres du Milieu n'est pas basée sur la force de ses armées, mais sur la perfidie: il distribue des anneaux. On voit bien que ce n'est pas un stratège né; il y aurait réfléchi à deux fois avant d'envoyer exterminer Aragorn, qui attendait devant la Morannon (porte noire), pendant que Frodon finissait sa quête. Mais l'envie, la hâte d'en finir plus que sa bêtise (comme certains s'accordent à le penser)  ont finalement eu raison de lui. (depuis le début deuxième Age, il détestait les nùmenoréens. Même en ayant détruit leur île, ils se sont installés en face de chez lui... ils ont resisté pendant des milliers d'années, et ils se jettent maintenant dans la gueule du loup. Là, devant la Morannon. Ils n'ont jamais été aussi vulnérables. Sauron a peur aussi de la prophétie, celle qui parle de l'épée brisée reforgée, du sans couronne à nouveau Roi. Et le loup a faim. Que fait-il ? il referme sa mâchoire, sur un pieu mortel)

Reprenons au début. A la toute fin du premier Âge, durant la bataille opposant les Valar unis contre la malveillance incarnée, Sauron s'échappa des cavernes d'Angband, pour mieux faire renaître le mal ailleurs. (son maître fut emprisonné et le Beleriand devasté). 

Second âge.

Sauron s'établit en Mordor, où il entreprit de construire sa tour, Barad-dûr, qu'il termina en 1600 du Second Age. Il trahit la confiance des forgerons Elfes pour qu'ils créent ses Anneaux; il façonna le sien à la même époque (~1600), attaqua l'Eregion et distribua ses anneaux aux Hommes et aux Nains.

Puis vint la période où les Dùnedain stoppèrent l'avance de Sauron (1700 Second Âge - ).
En 3262, Sauron est fait prisonnier par les Nùmenoréens, qui l'emmènent sur l'île. Il corrompt le Roi qui arme en 3319 une puissante flotte contre Valinor. Intervention d'Eru et submersion de
Nùmenor et 3320 S.A., fondation des Royaumes en Exil: Gondor et Arnor.

     Gorthaur, réfugié au Mordor, met un certain temps à reconstituer ses propres forces (seul son esprit s'est échappé lors de la submersion) sans compter que Gil-Galad a affermit sa puissance dans le nord de la Terre du Milieu, et a désormais les Elendili en alliés. Mais il avait désormais les Ulairi (ou Nazgûl).

C'est en 3429 S.Â. qu'il déclenche les hostilités en prennant Minas Ithil et en attaquant Osgiliath.
Un an plus tard est conclue l'Ultime Alliance des Elfes et des Hommes.


3434: La bataille de Dagorlad. Les hordes de Sauron attendent devant l'entrée du Mordor, au nord de l'Ithilien. Les deux armées de la Dernière Alliance, commandées par Elendil et Gil-Galad, repoussent les orques jusqu'en Mordor au prix de très lourdes pertes, mais la bataille se solde par la défaite de Sauron, réfugié dans la Tour Sombre.

Le siège fut très long et après 7 années, Sauron dut alors se résigner à sortir de sa tour et à combattre lui-même. Il ne s'agit donc pas exactement de la bataille que l'on observe dans le film de P.J., dans lequel on dirait une bataille fraîchement préparée et rangé. A la fin, ne voyant plus d'autre issue possible, Sauron s'avança donc. 


Gil-Galad, dernier roi des Noldor et petit-fils de Fingolfin qui jadis avait défié Melkor, et Elendil, Roi de l'Arnor, descendant de Beren, combattirent contre lui. C'est fourbu que Sauron, après avoir tué Gil-Gala
d, combattit Elendil, et celui-ci le blessa grièvement avant d'aller rejoindre ses ancêtres. C'est donc Isildur, le seul des deux fils du Roi à être resté en vie pendant le siège, qui acheva Sauron et qui lui prit l'anneau Unique.

Concernant les Nazgûl, il n'y a pas de mention spéciale précisant où ils se trouvaient à ce moment. Peut-être accomplissaient-ils quelque mission dans une autre contrée, ou préparaient-ils le terrain en cas de défaite. Il est peu probable que les Nazgûl aient combattu en bataille rangée ou mêmes aient dirigé des légions lors de la bataille finale, celle où Sauron fut finalement défait par Isildur; ils étaient une arme tactique, et non pas de bourrinage.
 Comme quand Sauron s'est caché à la défaite de Melkor pour faire germer le mal ailleurs, les Nazgul étaient là en sous-main pour faciliter la renaissance de leur Maître.

Géographiquement parlant, la Montagne du destin, Orodruin, est située à quelques miles à l'ouest de Barad-dûr, et elle est reliée à elle par un pont. Il était tout à fait possible pour Isildur d'y aller s'il l'avait voulu.

  Troisième Âge...

Après sa défaite, Sauron ne put plus se matérialiser autant qu'il le voulait. Et encore, cela lui prit du temps, beaucoup de temps : Il n'était pas totalement détruit, car son sort était lié à celui de l'Anneau Unique, dans lequel il avait mis une partie de lui-même, et celui-ci avait été perdu. Tant que l'anneau restait intact, il était possible pour Sauron de se reconstituer un peu et d'espérer retrouver ses anciens pouvoirs en retrouver l'anneau Unique. Sauron était considérablement affaibli.
Il prit la forme d'un grand oeil, pour plus de facilité. Mais ça ne l'empêchait pas de se servir d'une Palantir pour une potentielle conversion à sa cause de puissants dirigeants. Saroumane fut rallié, et Denethor sombra aussi quelque peu dans l'ombre.

Sauron mit au point une stratégie pour défaire le monde des Hommes, tout en sachant bien que le temps des Elfes tirait sur sa fin après la mort sans descendance de Gil-Galad, et celle des milliers de soldats qui l'avaient accompagné jusqu'en Mordor. Certes, comme dit plus haut la stratégie n'est pas son point fort, mais il va pourtant échaffauder et réaliser une grande partie de son plan.

                   Chronologie de la stratégie de Sauron

Car pour lui, l'important est de séparer les deux plus forts royaumes de l'époque, l'Arnor et le Gondor. Nous sommes en 1050 du Troisième Âge et Sauron s'est réfugié à Dol-Guldur, dans la Forêt Noire.

En 1300, les orques se multiplient mystérieusement dans les monts brumeux, ils commencent à attaquer les Nains.
Le chef des Nazgul se rend en Angmar, constitue une armée (puise sûrement dans les monts brumeux pour enroler des orcs) et construit une forteresse. En 1409, il attaque l'Arnor et brûle Amon-Sul.

Fomentée ou non par Sauron, en 1432 éclate une guerre civile à Osgiliath, provoquant à terme l'incendie de la ville, la perte de la palantir, la fuite du Roi et l'assassinat de son fils.
En 1448 les Rebelles d'Umbar s'évadent et s'emparent de la cité. Le Gondor est en guerre contre les Haradrim et les Pirates d'Umbar.


En 1636 survient la Grande Peste, qui touche l'Eriador et le Gondor, leur inflig
eant de très lourds dégâts humains. Osgiliath est progressivement abandonnée.

1810: le Gondor reconquiert l'Umbar au sud. Les Wainriders attaquent au nord en 1851, faisant perdre au Gondor ses territoires Orientaux. La victoire du Roi du Gondor sur les Wainriders au nord-est en 1899 permet un temps de relative paix, et une nouvelle alliance entre l'Arnor et le Gondor;

Cela ne sert à rien: Eärnil pourchasse les ennemis du Gondor en Ithilien et est declaré Roi un an plus tard. Il n'envoie pas de secours à temps pour sauver l'Arnor toujours occupé par le Roi-sorcier d'Angmar, qui prend Fornost en 1974 et marque la fin du Royaume du Nord.
L'armée du Nazgul est finalement anéantie par Eärnil et Glorfindel, qui prédit que le Chef Nazgûl ne sera pas tué par un homme.

Après 25 ans d'absence, le Roi-sorcier réapparaît en Mordor, qui n'est plus surveillé par le Gondor, et convoque les autres Nazgûl. Ils attaquent Minas Ithil et la prennent deux ans plus tard, en 2002. La tour est rebaptisée Minas Morgul.

2060: Sauron accroît son pouvoir à Dol-Guldur (dans la Forêt Noire). Gandalf s'y rend mais Sauron, encore trop faible, fuit à l'est. Paix Vigilante.


On voit qu'en un millier d'années, Sauron est parvenu à attaquer suffisament le Gondor et l'arnor pour que l'un ou l'autre ne s'envoient des renforts. Il a utilisé de préférence le Capitaine des Nazgul pour le commandement de ses armées, alors que lui-même était trop faible pour se déclarer et que les autres Nazgul engageaient des alliés du sud ou de l'ouest, par force de crainte ou de corruption, à envoyer leurs troupes.
On peut remarquer que dans la deuxième moitié du Troisième Âge, Sauron va jouer d'une de ses qualités premières pour harceler et épuiser la terre du milieu, grâce à ses ressources presques inépuisables d'hommes et d'orcs, alors que les derniers Royaumes libres en terres du milieu sont enfermées et que seuls les elfes peuvent s'en aller, pour une seule et définitive contrée: Valinor.
Comme chacun sait, sa trop grande confiance en son plan et sa perte de lucidité concernant les dùnedain et les elfes va le trahir à la dernière minute

2460: Fin de la paix vigilante. Sauron réoccupe Dol-Guldur avec des forces accrues. (2563: découverte de l'anneau par Gollum)

2475: une attaque sur le Gondor ruine définitivement Osgiliath; le pont central tombe dans l'Anduin.

2480: les orques de Sauron repeuplent la Moria et aménagent des places fortes dans les Monts Brumeux pour barrer la route du Rhovanion à l'Eriador, ces deux choses empêchant totalement le passage des elfes de Lorien et de Mirkwood pour contacter Elrond ou Cirdan, et vice-versa.

2510: orques et orientaux envahissent le Calenardhon. Le Gondor est inopinément sauvé par Eorl et ses cavaliers, à qui la région est attribuée et qui reçoit le nom de Rohan, pays des chevaux.

2740-2758: Les orques attaquent l'Eregion et envahissent le Rohan.
2790: guerres entre les Nains et les orques.

2800-2864: Les orques du grand nord descendent et harcèlent le Rohan.

2850: Gandalf découvre que Sauron est à Dol-Guldur, et que celui-ci essaie de récupérer les anneaux des Nains et de chercher la trace de l'héritier d'Isildur. Il en parle au Conseil, mais Saroumane décide de ne pas attaquer.

2855: Les Haradrim attaquent le Gondor.
2901: les orques du Mordor envahissent l'Ithilien.
2941: Aventures de Bilbo. Smaug est tué, contrecarrant un plan de Sauron visant à ravager l'Eriador (Fondcombe et autres).
2942: Sauron retourne discrètement en Mordor, puis se déclare, entreprend de rassembler ses armées et commence à reconstruire Barad-dûr en 2951.
3000: L'ombre de Sauron avance. Saroumane tombe dans ses filets en utilisant la Palantir d'orthanc, alors que Sauron utilise celle de l'ancienne Minas Ithil.
3009: Gollum est capturé puis torturé par Sauron: il lui révèle des informations concernant l'anneau et la Comté.

3018-3019: Aventures du Seigneur des Anneaux.
La communauté est créée, Saroumane commence à travailler véritablement pour Sauron: il croit qu'il est son rival mais ne devient que son serviteur. Il attaque le Rohan pendant que Sauron rassemble une gigantesque armée. Isengard défait, Sauron attaque Osgiliath, puis Minas Tirith, en empêchant l'arrivée de renforts venue des Elfes de Lorien et de la Forêt Noire, qu'il attaque à plusieurs reprises. Il assiège aussi les Nains à l'ouest et au Nord. La perte de Smaug se fait sentir. Sauron est défait à Minas Tirith, mais il a encore des dizaines de milliers d'orques. Aragorn se dévoile et se présente devant la Porte Noire du Mordor. Sauron referme sa gueule sur le pieu qui lui est destiné, voulant écraser une bonne fois pour toute l'héritier d'Isildur et le reste de l'armée des Hommes; le champ est libre pour Frodn et Sam: l'anneau tombe dans la lave d'Orodruin et porte le coup fatal au serviteur de Morgoth le 25 mars 3019.


 

                                                 Sa Fin

Lorsque l'Anneau fut détruit  Barad-dûr s'écroula, (la tour incarne la puissance de Sauron). La destruction de toutes les oeuvres de Gorthaur fut définitive. Comme déjà vu, même le pouvoir des anneaux d'Elrond,de Gandalf, de Galadriel, a été perdu.

En toute logique, Sauron n'existe plus. Comme Saroumane. Un peu comme Melkor aussi.

Melkor a été enchaîné, et on ne le libèrera qu'à la fin des temps, (au Jugement Dernier). Si vous relisez la mort de Saroumane (totalement différente à celle du film), vous reconnaissez quelques choses:

"Il décocha un coup de pied dans la figure de Langue de Serpent,(...) et s'en fut. Mais là-dessus, il y eut un bruit sec. Langue de Serpent se dressa soudain, tirant un poignard caché, et, avec un grognement de chien en colère, il bondit sur le dos de Saroumane, lui tira la tête en arrière, lui trancha la gorge et s'enfuit (...).

A l'effroi des assistants, une brume grise s'amassa autour du corps de Saroumane. Elle s'éleva lentement (...). elle flotta un moment, tournée vers l'ouest. Mais de là vint un vent froid, elle s'infléchit et, sous un soupir, se résorba en néant".

Le " coup de vent " froid venant de l'ouest est commandé par Manwë, dieu du vent (et des aigles, plus ou moins. ce sont ses animaux préférés). Ici, le pays béni ne veut plus de Saroumane, ou Curunir.

C'est un passage très clair, par rapport à celui de la chute (définitive, cette fois) de Sauron. On entend plus parler de Barad-dûr, ou des Nazgûl, que de Sauron lui même. En réalité, pas une seule fois son nom n'apparaît. Si vous pêchez comme moi des phrases telles que

"un torrent de pluie noire tomba en une cinglante flagellation"

"Les cieux eclatèrent en tonnerre strié d'éclairs".

" la terre trembla, la plaine se souleva et craqua".

On remarque que ce sont trois éléments qui se déchaient contre l'oeuvre de Sauron: le vent avec les éclairs  ( sans doute Manwë), pour la pluie: l'eau (Ulmo), et la terre (Yavanna). Mais voici autre chose, d'assez intéressant:

"Déchirant les nuages, jaillirent les Nazgûl, tels des traits enflammés, comme, pris dans la ruine embrasée de la montagne et du ciel, (...) il se desséchaient et s'éteignaient"

On l'a vu, aucun "Sauron" dans les deux pages parlant de sa fin. Il y a une personnification

 

de sa personne en, d'une part, Barad-dûr (une demi-page parle de son écroulement) , et d'autre part, les Nazgul.

 

Connaissez vous un vala commandant au feu? Pas vraiment, hein? Mais Sauron était le maia de qui, à l'origine?

Aulë. Aulë est le Vala forgeron. Or, qu'est ce qu'il doit utiliser le plus souvent, le forgeron? Un peu de feu... On remarque donc 4 éléments se déchaînant pour, qu'enfin, la flamme qui animait l'esprit de Sauron (on peut voir ceci comme cela aussi. En tout cas, moi je me propose de l'interpréter ainsi) s'éteigne. Ou alors Tolkien en profite pour écrire que c'est

 

Aulë qui l'achève, étant son ancien chef, et le feu devient ainsi une sorte de signature, marque de fabrique.
En résumé, la demi-mesure des Grecs fait honneur: du grand au petit voleur, on fait de la dentelle dans la différence entre chaque châtiment.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jerome 05/04/2008 19:02

vraiment très bien expliquer, en lisant le livre j'avais quelque problème a comprendre certaine chose mais maintenant je comprend.Bravo

Tiki 23/04/2008 20:37


Merci :p


Gaston Lagaffe 06/03/2006 12:39

Le style de ton écriture est très interessant pour étudier le sujet dont tu parles