Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tol Eressëa
  • Tol Eressëa
  • : Tol Eressëa
  • Contact

Bienvenue!

 

Aiya Ilquen !  (Bonjour à tous!)
Ce site représente ma passion pour l'univers de Tolkien.


A l'heure actuelle, j'entreprends de réécrire tous les articles publiés depuis 2005 en articles beaucoup plus complets et riches, et j'envisage de monter une encyclopédie. C'est la raison pour laquelle vous verrez peut-être certains articles encore en élaboration. Tous vos encouragements sont les bienvenus.

 

Je suis toujours ouvert aux questions, qu'elles soient précises ou non. N'hésitez pas à m'envoyer un mail à tol-eressea@live.fr


 

 

 

 

 

 

 

Peinture

J'essaie d'utiliser en priorité des tableaux. Ils sont surtout de Ted Nasmith, de John Howe ou bien d' Alan Lee.(Le signaler pendant le texte le rendrait encore plus lourd à lire, alors je le fais ici). Parfois les tableaux sont trop volumineux pour rentrer, alors j'utilise des images du film, ce qui rend le texte peut-être plus compréhensible. La plupart des images sont présentes sur internet en format réel, et je peux en envoyer sans problème si vous me le demandez, mais vous les trouverez sur les sites respectifs des auteurs:

www.tednasmith.com

www.john-howe.com

(Pour Alan Lee, vous pouvez en trouver à partir de cette page... http://fan.theonering.net/ )

 

Utùlie'n aurë! Auta i lomë!

" Utùlie'n aurë! Aiya Eldalië ar Atanatàri, utùlie'n aurë!
The day has come! Behold, people of the Eldar and Fathers of Men, the day has come!"
And all those who heard his great voice echo in the hills answered crying: 'Auta i lomë! The night is passing!

The Silmarillion, XX. Of Nirnaeth Arnoediad

 
Histoire                      Peuples                 Langues                Dieux             Terres

Derniers Articles

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 16:10
                     Les Deux Arbres                         

Jadis, aux temps où les Valar construisaient Valinor, Yavanna Kementari chanta une mélodie et alors deux pousses sortirent de la terre, qui grandirent en deux arbres, les plus connus et les plus beaux qu'il exista jamais sur Arda.
Leur nom était pour l'aîné Telperion l'arbre d'argent, et on avait nommé le deuxième Laurelin, l'arbre doré. Par la suite, ils reçurent de grandes quantitées de noms,
Leur renommée était grande, et à eux-seuls ils étaient la lumière éclairant Valinor. Les Silmarilli, que forgea Fëanor, ont pris l'éclat des Deux Arbres; ce qui fit que le plus doué des forgerons elfes réussit la plus belle des créations.
 
Il existe, chez ceux qui vénèrent les Valar, diverses preuves de l'attachement des Enfants d'Iluvatar à ces arbres quasi-divinisés, véritablement très attachés à leur histoire. A l'entrée ouest de la Moria, sur la porte, les deux arbres dessinés sur les côtés sont bien Telperion et Laurelin. Quant à l'arbre de Minas Tirith, il est lui-même un lointain descendant de Telperion. Cet arbre est l'emblème de la ville, sur tous les drapeaux, armoiries, armures, on retrouve l'arbre d'Elendil.
 
Malheureusement, la renommée de ce dont les Eldar ont toujours été fiers cingla aux oreilles de Morgoth . Celui-ci se glissa un jour à Valinor avec l'araignée géante Ungoliant, (une ancêtre d'Arachne, dans le Retour du Roi ) et Morgoth, avec sa lance, entailla les deux arbres. Puis il demanda à Ungoliant de boire la sève jusqu'à empoisonner les arbres, ce qu'elle fit.
Les Deux Arbres moururent, et ne se réveillèrent jamais. Cependant, il subsista sur Arda quelques menues choses venant d'eux. De chacun, une seule fleur fleurit après leur destruction: celle de Telperion, comme il était argenté, donna la lune, et la fleur dorée de Laurelin créa le soleil.
Les Silmarilli brillent de leur éclat jusqu'à ce qu'arrive la fin du monde, même si deux des trois sont perdus dans les entrailles de la terre et qu'il n'est plus possible de les voir.
Par chance, les Eldar avaient sauvé une dernière graine de Telperion, contrairement à Laurelin qui n'en avait pu redonner aucune. Un nouvel arbre repoussa donc en Aman, plus petit, et pas à Valinor, mais de la même lignée que Telperion. Puis les Eldar recueillirent une graine venant du nouvel arbre et la donnèrent aux Nùmenoréens, qui en firent ainsi pousser un autre. Plus tard, malgré l'ordre de Sauron concernant l'incinération de l'arbre blanc de Nùmenor, Isildur sauva une pousse, et l'emmena avec lui en Terre du Milieu, et ainsi subsista t-il après la destruction de l'arbre et la submersion de l'île .
Isildur s'occupant de l'arbre, il fut installé à Minas Ithil. Lorsque la Tour de la Lune fut attaquée par les nazgûl, Isildur s'échappa en prenant le temps de sauver la lignée de l'arbre.
Ainsi, l'arbre blanc de Minas Tirith est présent grâce à de nombreuses péripéties de ses ancêtres, qui traversèrent même le grand océan séparant les Hommes du pays des Valar, Aman.

                           Les Arbres et Tolkien
Tolkien était un écologiste convaincu. Il méprisait grandement l'invention du moteur à explosion. Habitant plutôt en banlieue, il a pu voir les industries et les habitations s'avancer en détruisant la végétation. On retrouve ces faits avec les Ents, les arbres vivants, brûlés par Saroumane dans son industrie d'Isengard; Tolkien donne la vie aux arbres et leur donne la possibilité de se venger, ce qu'ils font; mais contrairement aux hommes incensés, les arbres ont tout leur temps, ils sont presque présents depuis les débuts d' arda, ils prennent des décisions parfois en parlant un peu trop longuement par rapport à la gravité des évènements, ( voir Les Deux Tours ), car ils sont sages, trop peut-être, à cause de la longueur monotone de leur vie.
Les Ents ont reçu la vie grâce aux elfes, et ceux-ci étant parmis les plus sages des êtres d'Arda, ils leur apprirent nombre de choses, et ainsi les arbres reçurent-ils la faculté de s'exprimer. (ils parlent dans une sorte d'elfique, [de quenya], assez...modifié, mais du quenya quand même. C'est à dire, le haut language des elfes. Ce n'est pas le sindarin, la langue courament utilisée par les Teleri et les avari. Non, c'est du quenya, la langue utilisée lors des cérémonies en TdM, celle qui est parlée en Aman, le pays des Dieux, le pays béni.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

baptiste 27/03/2009 21:35

merci de ta reponse jaurai voulu savoir su tu connaisai un site pour appprendre le tengwar merci

Tiki 29/03/2009 23:06


Eh bien... tout d'aborde, le tengwar n'est pas une langue, mais un alphabet. Au même titre que l'Angerthas est l'écriture utilisée pour graver la roche sous forme de runes, on utilise le tengwar
dans les livres.
Je ne connais pas de site, mais si tu veux je peux t'envoyer par mail les signes elfiques et leurs correspondances à notre alphabet.


baptiste 27/03/2009 20:56

se qui fait briller les 2 arbres sur la porte de la moria c le mitril qui a fait la richesse de la moria , se mitrille est la méme matiére que la cote de maille de frodon

Tiki 27/03/2009 21:24


L'ithildin est fait de mithril, donc ce que tu dis es juste, autant que de dire que les livres sont en bois.
Le mithril n'a pas la faculté de ne refléter que les rayons de la lune et la lumière des étoiles. Les forgerons elfes d'Eregion, en lui donnant cette faculté, ont créé l'ithildin. Le mithril n'est
en soi qu'un matériau.


Cedric 04/02/2009 16:01

Très beau romman

EragonX 17/12/2006 12:24

J'aimerais avoir une réponse concernant cette question : quels sont les objets qui reflètent la lumières de 2 arbres de valinor ?
Merci d'avance !!!
 
PS : Trop fort ton site bravo !!!

Tikidiki 06/01/2007 13:36

ça ne peut être que les silmarilli, les joyaux de fëanorPS/ merci lol