Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tol Eressëa
  • Tol Eressëa
  • : Tol Eressëa
  • Contact

Bienvenue!

 

Aiya Ilquen !  (Bonjour à tous!)
Ce site représente ma passion pour l'univers de Tolkien.


A l'heure actuelle, j'entreprends de réécrire tous les articles publiés depuis 2005 en articles beaucoup plus complets et riches, et j'envisage de monter une encyclopédie. C'est la raison pour laquelle vous verrez peut-être certains articles encore en élaboration. Tous vos encouragements sont les bienvenus.

 

Je suis toujours ouvert aux questions, qu'elles soient précises ou non. N'hésitez pas à m'envoyer un mail à tol-eressea@live.fr


 

 

 

 

 

 

 

Peinture

J'essaie d'utiliser en priorité des tableaux. Ils sont surtout de Ted Nasmith, de John Howe ou bien d' Alan Lee.(Le signaler pendant le texte le rendrait encore plus lourd à lire, alors je le fais ici). Parfois les tableaux sont trop volumineux pour rentrer, alors j'utilise des images du film, ce qui rend le texte peut-être plus compréhensible. La plupart des images sont présentes sur internet en format réel, et je peux en envoyer sans problème si vous me le demandez, mais vous les trouverez sur les sites respectifs des auteurs:

www.tednasmith.com

www.john-howe.com

(Pour Alan Lee, vous pouvez en trouver à partir de cette page... http://fan.theonering.net/ )

 

Utùlie'n aurë! Auta i lomë!

" Utùlie'n aurë! Aiya Eldalië ar Atanatàri, utùlie'n aurë!
The day has come! Behold, people of the Eldar and Fathers of Men, the day has come!"
And all those who heard his great voice echo in the hills answered crying: 'Auta i lomë! The night is passing!

The Silmarillion, XX. Of Nirnaeth Arnoediad

 
Histoire                      Peuples                 Langues                Dieux             Terres

Derniers Articles

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 16:21

La venue des Elfes

I. Naissance

                 Généralités...

Un elfe et un homme ont au moins un point commun, celui d'être tous deux Enfants d' Ilùvatar.

Après la création d'Arda, Eru l'Unique ou Ilùvatar entreprit d'engendrer deux races majeures. On ne connaissait alors ni leur nom ni ce qu'ils devaient être, et Eru garda pour lui le lieu et l'heure où chacune était  censée se réveiller. Aussi les Valar les recherchaient-ils dans l'ignorance complète, et certains d'entre eux arpentaient Arda pour les trouver.

C'était l'époque où la Terre du Milieu était dans une nuit sans fin, quand seuls les Arbres de Yavanna à Valinor éclairaient une surface du monde. Pour éclairer la venue des elfes, Varda créa des constellations d'étoiles dans le ciel d'Arda. Elle fut pour cela surnommée Elbereth Gilthoniel, l'ensemenceuse d'étoiles (on retrouve la mot  " gil ", étoile, qui est le même que dans Gil-Galad ou Osgiliath, forteresse des étoiles). Melkor le Seigneur des Ténèbres, qui savait que les Enfants d'Ilùvatar allaient apparaître sur Arda, habitait alors en Udûn sa forteresse Utumno, entouré qu'il était des Maiar qui l'avaient suivi attirés par ses faveurs, comme c'était le cas pour Sauron ou Gothmog. Melkor lui aussi recherchait les Elfes, comptant contrecarrer les plans d'Eru comme il l'avait toujours fait avec ceux des Valar. Rappelons que ceux-ci avaient du faire avec la malignité de Melkor lorsqu'ils avaient aménagé Arda et notamment élevé les Lampes Illuin et Orpal, qui devaient éclairer la Terre du Milieu avant que Melkor ne les mette à bas.


Les elfes sont dits immortels, mais c'est faux. D'abord, c'est qu'ils n'ont pas reçu le don d'être mortels, contrairement aux humains, et c'est une grande différence; d'autre part il ne s'agit que d' un racourci: leur existence s'étale sur des centaines de milliers, voire de millions d'années, et donc, par simplification, on les dit immortels.

                                           Quendi
Les Elfes se réveillent autour du lac Cùivénien,
et émerveillés qu'ils étaientpar les étoiles disposées par Varda, ils disaient "ele !"  en les regardant, ce qui fut un des premiers mots de leur language. Ainsi furent-ils appelés peuple des étoiles par Oromë qui les découvrit, le premier à leur donner le nom d'Eldar.

Le mot Ele,  ou "regarde", signifiant aussi par ce lien étroit " étoile" , se retrouve dans "elen-dil", ami des étoiles, et par extension plus adroite, ami des elfes. (Tolkiendil, ami de Tolkien).  "elen sila lumenni, omentielvo " , une étoile brille sur l'heure de notre rencontre. Les elfes eux-mêmes se nommaient Quendi, "ceux qui sont doués de parole", par opposition au monde muet et sombre qui leur était offert jusqu'alors.

Le grand vala Oromë à la monture impressionnate (Nahar, lointain ancêtre de Gris-poil) n'avait pourtant pas été le premier à les trouver. En effet, quelques années auparavant, c'était Morgoth qui s'était rendu compte de l'existence des elfes. Il avait envoyé des ombres pour les espionner, et quand un elfe ou un petit groupe s'aventurait loin du lac, ils ne revenaient plus: c'est ainsi que les Quendi autour du lac prirent peur, car Morgoth créait des ombres qui mimaient le dieu cavalier Oromë, pendant que plusieurs d'entre eux  disparaissaient. Alors, quand Oromë arriva, il était naturel que certains en aient peur. (ci-contre: les elfes à Cuivénien [littéralement " eau de l'éveil " en elfique] )

Qu'est-il arrivé aux elfes perdus? Ils ont été emprisonnés par Morgoth, puis savament torturés pendant de longues années dans des cavernes profondes. C'est ainsi que naquit la race haïe des Orcs, qui se mirent à se multiplier naturellement, comme les elfes. Si les orcs ont tant peur du jour, c'est (évidemment, il y a toujours la notion de l'ombre qui va avec la mal mais, concrètement) donc parce qu'ils ne l'ont plus vu pendant tant de temps que leurs yeux les brûlent quand ils le voient.

Au fond d'eux-mêmes, les orcs haïssent leur maître, car il leur a infligé les pires souffrances; et, dans le coeur de tous les Quendi, il y a la haine des orcs, car ceux-ci n'ont plus ni raison ni pitié, et ils sont totalement soumis au mal, qui est maître dans leur morale.

Après la venue d'Oromë, celui-ci proposa aux elfes de venir avec lui au pays d'Aman, et ainsi le peuple des elfes fut premièrement divisé en deux. Ceux qui partirent avec Oromë furent les Eldar, les elfes du grand voyage depuis Cuiviénen; et ceux qui restèrent furent appelés Avari: les elfes du refus; ceux-là furent définitivement des Moriquendi, des elfes de la nuit (ceux qui ne virent jamais la lumière des deux arbres).

A partir des Eldar, nombre de divisions s'oppérèrent. Les premiers à arriver en Aman furent appelés les Vanyar, et ils sont les préférés de Manwë, les seigneur des vents et chef du conseil des Valar. Vanyar siginifie blonds.

 Après eux, les Noldor, qui avaient un peu cogité avant de venir! Noldor signifie sage , dans le sens de savant, c'est à dire pas forcément quelqu'un possédant un jugement éclairé.

Puis, les derniers à venir furent les Teleri, et leur nom signifie " retardataires" ! Cependant, parmis les Teleri, divers groupes se formèrent: il y eut ceux qui allèrent à Aman, mais aussi :

- ceux qui restèrent en Beleriand (les Sindar, elfes Gris) ;

- ceux qui quittèrent la marche des Teleri à l'est des monts brumeux, les Nandor: " ceux qui font demi-tour". Certains des Nandor partirent et franchirent les montagnes bleues ( ered luin ), ce sont les elfes verts d'Ossiriand (l'est du Beleriand)

Les Sindar, Nandor, et les elfes verts furent appelés Umanyar ( ceux qui n'étaient par à Aman, par opposition à ceux qui sont partis et qui y sont allés!  alors que les Umanyar, eux,  étaient d'accord pour partir, mais ils ont changé d'avis en cours de route; ils ne sont pas des avari, elfes du refus, car ils étaient d'accord à l'origine)

Les Umanyar (ceux qui n'étaient pas à Aman lors de la destruction des arbres) et les Avari (elfes du refus de commencer le voyage depuis Cuivénien) forment donc ensemble les Moriquendi: ceux qui ne virent jamais la lumière des Arbres, littéralement les Elfes de la nuit.

A contrario, les Vanyar, Noldor, Teleri qui sont arrivés à Aman, nous les appelons Calaquendi, elfes de la lumière, car eux virent les deux arbres avant leur destruction.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tikidiki - dans Peuples d'Arda
commenter cet article

commentaires

Benoît 03/02/2010 19:54


Ca me paraît être une bonne hypothèse ^^ (Attention Tolkien, on va ré-inventer ton monde ;) lool)


Benoît 03/02/2010 16:59


Alors pour moi, les souvenirs que j'ai me disent que Eru a créé les Elfes et les Hommes en même temps qu'Ëa sauf qu'il les crée "avec retardement", dans le sens où ils existent depuis l'origine du
monde mais ne sont "programmés" pour s'éveiller que bien plus tard.


Tiki 03/02/2010 19:04


Je suis d'accord; autrement, la Venue des Elfes est le moment de leur Réveil. Mais rien ne précise que les Elfes sont endormis depuis que Eru a prononcé "Eä", où s'ils les a installés (plus
certainement) après les guerres entre Melkor et les Valar. Car c'est probablement après la chute des Lampes, qui modifièrent Arda, que les Elfes furent déposés: ce qui semble les avoir réveillés
c'est la lumière que les étoiles de Varda ont projetée. Je pense donc que leur sommeil a duré pendant la nuit qui s'étend entre la chute des Lampes et la création des Etoiles par Varda.


Benoît 03/02/2010 01:35


Encore moi ^^

Précision pour ceux qui veulent e savoir plus sur la longueur de la vie des Eldar : comme écrit dans l'article, ils ne sont pas mortels dans Ëa, mais leur vie est liée à ce monde de telle sorte
qu'elle s'arrêtera en même temps que disparaîtra Ëa. En d'autres termes, ils vivront jusqu'à la fin du monde, mais pas plus loin.


Tiki 03/02/2010 16:39


Bon alors je fais ça de mémoire mais dis-moi si ta Valaquenta est différente de la mienne XD
Eru et les Ainur chantent d'abord ensemble, et de cette musique Eru montre ensuite aux Ainur le monde qu'ils ont chanté: un monde vivant, dont ils ont sur le moment une vision de son histoire et de
ses habitants. Mais ce n'est qu'une vision. Par la suite la vision devient fruit (quand Eru prononce Eä, "que cela soit") et les Ainur descendent en nombre sur Arda pour modeler le monde à leur
envie, mais à ce moment les Elfes et Hommes ne sont pas encore créés, les Valar les "attendent" ce qui conduit à la création par Aulë des Nains.

Mais peut-être que je me trompe et que tu essayes en fait de distinguer deux moments, la création effective des Enfants d'Ilùvatar (leur arrivée sur Arda) de leur conception éventuellement
antérieure par Eru. Si c'est le cas, je peux seulement dire que la "création effective" ne se traduit pas par leur Réveil. Eru dépose les elfes et les hommes à des endroits d'Arda où il les laisse
endormis, et programme leur réveil à plus tard.

En ce qui concerne leur durée de vie, Tolkien est en effet on ne peut plus clair : "For the Elves die not till the worlds dies, unless they are slain or waste in grief". Car les Elfes ne mourront
pas jusqu'à ce que survienne la fin du monde, tant qu'ils ne sont pas terrassés par les armes ou le chagrin.

Mais pour l'Ainulindalë?


Benoît 03/02/2010 01:30


Coucou.

Une question à propos de la création des Quendi et des Edain. N'ont-ils pas été chantés ou créés par Eru lors de l'Ainulindalë, et non pas après ?


Fanelia 16/10/2006 21:41

Coucou c'est encore moi !
Une fois de plus je passe par la pour te remercier encore de prendre tout ce temps pour me conseiller. Je demande qu'a m'ameliorer et j'essai plus ou moins bien de mettre en pratique tes conseils. Donc surtout ne pense pas que ça me vexe ou que "je t'en veux" parce c'est carrement le contraire !
Je vais bosser immédiatement sur l'article d'ailleurs, en esperant bien sur que ça bug pas (moi aussi ça fait que buguer...)