Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tol Eressëa
  • Tol Eressëa
  • : Tol Eressëa
  • Contact

Bienvenue!

 

Aiya Ilquen !  (Bonjour à tous!)
Ce site représente ma passion pour l'univers de Tolkien.


A l'heure actuelle, j'entreprends de réécrire tous les articles publiés depuis 2005 en articles beaucoup plus complets et riches, et j'envisage de monter une encyclopédie. C'est la raison pour laquelle vous verrez peut-être certains articles encore en élaboration. Tous vos encouragements sont les bienvenus.

 

Je suis toujours ouvert aux questions, qu'elles soient précises ou non. N'hésitez pas à m'envoyer un mail à tol-eressea@live.fr


 

 

 

 

 

 

 

Peinture

J'essaie d'utiliser en priorité des tableaux. Ils sont surtout de Ted Nasmith, de John Howe ou bien d' Alan Lee.(Le signaler pendant le texte le rendrait encore plus lourd à lire, alors je le fais ici). Parfois les tableaux sont trop volumineux pour rentrer, alors j'utilise des images du film, ce qui rend le texte peut-être plus compréhensible. La plupart des images sont présentes sur internet en format réel, et je peux en envoyer sans problème si vous me le demandez, mais vous les trouverez sur les sites respectifs des auteurs:

www.tednasmith.com

www.john-howe.com

(Pour Alan Lee, vous pouvez en trouver à partir de cette page... http://fan.theonering.net/ )

 

Utùlie'n aurë! Auta i lomë!

" Utùlie'n aurë! Aiya Eldalië ar Atanatàri, utùlie'n aurë!
The day has come! Behold, people of the Eldar and Fathers of Men, the day has come!"
And all those who heard his great voice echo in the hills answered crying: 'Auta i lomë! The night is passing!

The Silmarillion, XX. Of Nirnaeth Arnoediad

 
Histoire                      Peuples                 Langues                Dieux             Terres

Derniers Articles

9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 21:17

Originaire du Belfalas, cette noble dame vécut en Lossarnach avant d'être l'épouse du Roi Thengel de Rohan, pour lequel elle quitta le Gondor. Mère de Théoden, le dernier Roi de la Seconde Lignée, grand-mère d'Eowyn et d'Eomer, grâce à elle furent réunies les branches longtemps disjointes des lignées du Gondor et du Rohan.

 
Noms: Morwen  de Lossarnach (du sindarin mor-, noir; et wen, jeune fille: jeune fille sombre); la Scintillante; la Blanche comme l'acier. (ne pas confondre avec Morwen, l'épouse de Hùrin au Premier Âge)
Parenté: descendante d'un Prince de Dol Amroth (haute noblesse nùmenoréenne).  Fille du premier Seigneur de Lossarnach. Existence probable d'un frère ou d'une soeur.
Epoux: Thengel, Roi de la Marche du Rohan.
Enfants: Une première fille, puis Théoden (2948) et une autre fille inconnue, tous nés au Gondor; puis une fille et enfin Théodwyn (2963), nées au Rohan.
Résidence: Belfalas (si pays de naissance), Lossarnach, Rohan (à partir de 2960environ)
Dates: 2915 (Belfalas?) - ? (décès entre 2963 et 3002 sûrement en Rohan) 

 


 

  ~plan de l'article~

I. Une dame de haute lignée

1) une allure noble

2) Le fief de Belfalas

3) La seigneurie du Lossarnach

 

II. L'union entre le Gondor et le Rohan

1) Morwen  + Thengel

2) Un descendance liée au destin du Gondor

 

 

I. Une dame de haute lignée

 

  1) Une noble allure

 

Alan-Lee/ Eowyn-et-AragornMorwen de Lossarnach devait être grande, et élancée, car elle transmit son physique à Eowyn, la fille de sa fille Theodwyn, qui hérita également de son teint très pâle1. Ce teint était devenu populaire parmi les Rohirrim qui avaient surnommé Morwen la "Blanche comme l'Acier" ou même la "Scintillante" en référence à sa peau très blanche qui contrastait avec la leur (les Rohirrim étaient apparentés aux Nortmen, et seulement de loin aux Gondoriens, d'où une différence de physique). Son nom sindarin, "jeune fille sombre", se rattache probablement à sa "sombre chevelure" 2 et non pas à son teint, car si Morwen était dite de Lossarnach elle n'avait aucun lien de sang avec la population de cette région (qui descendait des Hommes Sauvages vivant dans les montagnes) dont la peau était basanée3. La pâleur d'Eowyn comme de Morwen laissait entrevoir un sang et une ascendance autrement plus illustres. 

 

2) Le fief de Belfalas

 

C'est de la région du Belfalas que provient la famille de Morwen. C'était une famille noble, car son père descendait "d'un ancien Prince" 4 de Belfalas et appartenait donc à la famille princière de Dol AmLa fuite des Elendili. Nasmithroth, une des plus nobles familles du Gondor. Au-delà de leur rang de "seigneurs" de Belfalas, cette famille p rincière était de fait en parenté avec Elendil le Grand, premier Roi du Gondor5, et ainsi les Princes de Dol Amroth étaient les plus prestigieux vassaux du Roi et de l'Intendant. Dans les veines de Morwen coulait donc un  sang de Nùmenor comme il y en avait peu en Terre du Milieu, et même au Gondor, où les héritiers d'Elendil n'étaient plus. Car la lignée d'Anarion s'étant éteinte, et hormis donc les descendants d'Isildur en Arnor il ne restait de famille liée à Elendil que celle des Princes de Dol Amroth. Cette parenté entre Morwen de Lossarnach et les  Princes de Dol Amroth devait être reconnue explicitement bien plus tard, lors de la fameuse Guerre de l'Anneau en 3019 du Troisième Âge, lorsque le Prince Imrahil de Dol Amroth reconnut en Eomer (le petit-fils de Morwen) un membre véritable de sa parenté6.

Par ailleurs, la légende de Dol Amroth attribuait aux Princes de Belfalas du sang elfe (car  le Prince Imrazôr aurait prit pour femme une suivante de Nimrodel7), et c'est aussi ce que reconnaît Legolas Vertefeuille en voyant le Prince Imrahil8. Selon toute vraisemblance, Morwen de Lossarnach devait avoir avoir conservé une petite partie au moins de cet héritage elfique.

 

3) La seigneurie du Lossarnach

 

Attiré par la beauté du Lossarnach, le père de Morwen avait quitté le Belfalas9 et était devenu seigneur du Lossarnach, la région la plus proche de Minas Tirith au sud.  Cette région avait été colonisée très tôt par les Exilés de Nùmenor10, mais était principalement peuplée par une population basanée qui descendait des Hommes Sauvages d'avant la venue des Rois du Gondor11. Mais cLossarnachomme on l'a dit plus haut, Morwen n'était d'aucune façon basanée, car elle n'apparetenait pas au peuple de Lossarnach mais à la "haute noblesse nùmenoréenne" 12 par l'appartenance de son père à la famille princière de Dol Amroth.
Il est difficile de déterminer si Morwen est née ou non en Lossarnach, car son père vint s'y établir et fut le premier seigneur de cette terre. Elle-même naquit en 2915 du Tiers Âge13, mais il est possible que Morwen soit née en Belfalas, dans le pays d'origine de son père, voire à Dol Amroth même. Cette idée est soutenue par un fait  singulier, que précise Tolkien: que Thengel ne prenne épouse que tard dans sa vie. S'il avait connu Morwen plus tôt, peut-être l'aurait-il épousée; mais ce ne pouvait pas être possible si elle ne se trouvait pas à la cour de Minas Tirith, mais encore en Belfalas, jusqu'à l'âge de 25 ans environ (elle se maria à 28 ans); mais ce n'est qu'une hypothèse. Qu'elle s'appelle "de Lossarnach" a pu n'être qu'un qualificatif le jour où les Gondoriens la virent à Minas Tirith.
Quel que soit son lieu de naissance, on aurait pu penser que le Lossarnach, en tant qu'un des plus petits fiefs du royaume du Gondor, aurait eut tôt fait d'amoindrir son prestige et celui de sa famille. Mais il n'en fut rien: comme en témoigne le poème des Tertres de Mundburg, dédié à ceux qui tombèrent devant Minas Tirith lors de la Guerre de l'Anneau en 3019 T.A.,  le seigneur du Lossarnach du moment, Forlong, fut nommé comme l'égal de tous les autres seigneurs. Mais Morwen devait jouir d'un destin qui prouve son appartenance à la haute noblesse: elle fut mariée à Thengel, futur roi de Rohan, et engendra une lignée de Rois.  

Mais Forlong le Vieux ne semble pas apparenté à Théoden, et les deux filles de Morwen qui naquirent au Gondor s'établirent probablement au Rohan avec leur père Thengel quand il monta sur le trône. On peut cependant déduire de l'existence de Forlong le Vieux, seigneur du Lossarnach lors de la Guerre de l'Anneau, le fait que Morwen avait un frère ou une soeur qui perpétua la lignée des seigneurs du Lossarnach.

 

II. L'union entre le Gondor et le Rohan


1) L'union de Morwen  et Thengel


En 2943 T.A., Morwen de Lossarnach épouse Thengel de Rohan. Celui-ci est le fils du roi Fengel de Rohan et vit au Gondor depuis qu'il a atteint "l'âge d'homme"; mais c'est déjà un homme d'âge mûr quand il se marie à Morwen, qui n'a que vingt-huit ans. Même si Thengel ne devient roi qu'en 2945, il est un hôte de marque pour le Gondor et son mariage ne doit pas se faire avec n'importe quelle dame; et comme on l'a vu, Morwen est d'ascendance illustre. Ils ont d'abord trois enfants, deux filles et un fils, Théoden (2948), qui naissent au Gondor. Mais à la mort de Fengel, Thengel est rappelé au Rohan pour monter sur le trône, et Morwen abandonne le Gondor. Deux filles complètent la famille: la dernière est Théodwyn en 2963:  "tard-venue", car Morwen a désormais 48 ans.14

Le reste de la vie de Morwen est difficile à distinguer: nulle information sur sa mort, nulle tombe mentionnée pour une si haute dame au Rohan. Tolkien dit que "Théodwyn" est l'enfant d'un âge avancé: peut-être Morwen ne bénéficiait-elle pas de la longueur de vie associée à une haute ascendance nùmenoréenne. Mais si elle avait survécu à Thengel, qui était plus vieux qu'elle, peut-être serait-elle revenue vivre au Gondor ou au pays de ces ancêtres.

 

  2) Une descendance liée au destin du Gondor


On dit souvent que le Serment de Cirion et d'Eorl fut une des raisons de la survie du Gondor lors de la Guerre de l'Anneau. Sans Cirion et Eorl, qui présidèrent à la création d'un lien fort entre le Rohan et le Gondor, aucun renfort ne serait venu lors de la Bataille des Champts du Pelennor. Il en est de même pour Mithrandir, sans qui le Gondor serait tombé.

Mais sans Morwen de Lossarnach (et cet élément est beaucoup moins connu) et sa descendance, qu'en aurait-il été? Aucun ThéoEowyn et le Roi Sorcierden, fils de Morwen, pour rassembler ses hommes et partir défendre le Gondor, chevauchant en avant de tous lors de l'assaut final sur les légions du Mordor. Aucune Eowyn, petite-fille de Morwen, pour faire tomber le Roi-Sorcier.

Et étrangement, ce fut grâce à Théodwyn,  la dernière fille de Morwen, que le Rohan fut sauvé. Théodred mort, c'est Eomer fils de Theodwyn qui devint Roi du Rohan à la suite de Théoden en 3019 T.A. Non seulement Eomer sauva la royauté (il était le dernier de sang royal), mais il épousa aussi Lothiriel, la fille du Prince Imrahil de Dol Amroth15, liant le Gondor au Rohan comme Morwen et Thengel avant lui. De la même manière, mais inverse, Eowyn, la soeur d'Eomer, épousa Faramir, Intendant du Roi Elessar, liant le Rohan au Gondor. Ainsi débuta le Quatrième Âge dans l'harmonie entre le Rohan et le Gondor, alors que leur alliance était presque oubliée16 avant la Guerre de l'Anneau.


 


Notes


I. 1.

1. Le Seigneur des Anneaux, Appendice A, II, La maison d'Eorl

2. Contes et Légendes Inachevés, le Tiers Âge, I, Appendice.

3. Livre V, chap. 1.

 

I. 3

9. Contes et Légendes Inachevés, le Troisième Âge, I, Appendice.

10. voir la thèse qui arrive à cette conclusion dans l'article sur le Lossarnach (II. 1)

11. Le Retour du Roi, Livre V,  chap. 1

12. Contes et Légendes Inachevés, le Tiers Âge, I, Appendice.

13. Le Seigneur des Anneaux, Appendice A, II, La maison d'Eorl

I. 2.

4. Contes et Légendes Inachevés, le Tiers Âge, II, note 39.

5. Ibidem.

6. Contes et Légendes Inachevés, le Tiers Âge, I, Appendice.

7. Contes et Légendes Inachevés, le Tiers Âge, II, note 39.

8. Le Retour du Roi, Livre V, chap. 9

 

II. 1

14.  Le Retour du Roi, Appendice A, II, La maison d'Eorl

II. 2.

15. Contes et Légendes Inachevés, le Tiers Âge, I, Appendice.

16. Le Retour du Roi, Livre V chapitre 4: " [Théoden] viendra t-il? Se souviendra t-il de notre alliance?".

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires