Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tol Eressëa
  • Tol Eressëa
  • : Tol Eressëa
  • Contact

Bienvenue!

 

Aiya Ilquen !  (Bonjour à tous!)
Ce site représente ma passion pour l'univers de Tolkien.


A l'heure actuelle, j'entreprends de réécrire tous les articles publiés depuis 2005 en articles beaucoup plus complets et riches, et j'envisage de monter une encyclopédie. C'est la raison pour laquelle vous verrez peut-être certains articles encore en élaboration. Tous vos encouragements sont les bienvenus.

 

Je suis toujours ouvert aux questions, qu'elles soient précises ou non. N'hésitez pas à m'envoyer un mail à tol-eressea@live.fr


 

 

 

 

 

 

 

Peinture

J'essaie d'utiliser en priorité des tableaux. Ils sont surtout de Ted Nasmith, de John Howe ou bien d' Alan Lee.(Le signaler pendant le texte le rendrait encore plus lourd à lire, alors je le fais ici). Parfois les tableaux sont trop volumineux pour rentrer, alors j'utilise des images du film, ce qui rend le texte peut-être plus compréhensible. La plupart des images sont présentes sur internet en format réel, et je peux en envoyer sans problème si vous me le demandez, mais vous les trouverez sur les sites respectifs des auteurs:

www.tednasmith.com

www.john-howe.com

(Pour Alan Lee, vous pouvez en trouver à partir de cette page... http://fan.theonering.net/ )

 

Utùlie'n aurë! Auta i lomë!

" Utùlie'n aurë! Aiya Eldalië ar Atanatàri, utùlie'n aurë!
The day has come! Behold, people of the Eldar and Fathers of Men, the day has come!"
And all those who heard his great voice echo in the hills answered crying: 'Auta i lomë! The night is passing!

The Silmarillion, XX. Of Nirnaeth Arnoediad

 
Histoire                      Peuples                 Langues                Dieux             Terres

Derniers Articles

1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 21:00
Que signifie Tol Eressëa?


Alors, pourquoi ce site s'appelle t-il Tol Eressëa ? C'est une question que l'on pourrait se poser! et vu que certains peuvent se demander " qu'est-ce que c'est "que Tol Eressëa, je vais adjoindre au rappel linguistique une explication historique, pour ceux qui n'auraient pas compris...

1/ La racine Er -

Nous avons vu que le dieu suprême d'Arda, celui qui a créé les Valar,divinités qui gouvernent ce monde, se nommait Eru, ou Ilùvatar. Ilùvatar, on peut même deviner sa signification si l'on sait que ' vater ' en allemand siginifie père, et qu'après diverses modifications ( car l'allemand n'est pas la seule langue avec cette sorte de " base de consonnance " ) on peut même arriver à Vador... eh oui, Dark Vador signifie le père sombre! Vous aurez fait le rapprochement avec vatar, bien entendu. Au vu des antécédents de ce dieu, il n'est guère difficile de comprendre ensuite qu' ilùvatar siginifie simplement "père de tout " .(cette traduction satisfaisante peut être confrontée à une autre, celle de " père du ciel " ).  Passons maintenant à Eru. Eru, cela veut dire " unique " . Ilùvatar, c'est Eru. Cela vient de "Er-", un seul... vous savez, dans The Hobbit, Bilbon part faire l'aventure à " la Montagne Solitaire ". Eh bien, cette montagne se nomme Erebor.


2/ Tol

Revenons à Tol Eressëa. Mainenant que vous avez (n'est-ce pas?) l'intime conviction que toute -ou presque toute- racine en er- se rapporte à seul, on ne va pas traduire le reste du mot (ce qui ne ferait que compliquer les choses, alors que la réponse est toute faite) mais s'attaquer à Tol. Tol, il ne faut pas trop faire une alliance de tol avec dol, car tol c'est " île " et dol c'est " tête ". Même si vous voyez un lien entre les deux, pas la peine de se surchauffer le bulbe pour rien. On a notre traduction pléonasmique: Tol Eressëa, c'est l'île solitaire. En effet, quoi de plus solitaire qu'une île? ( un petite île évidemment, parce que si on commence à comprendre tous les continents dans le statut d' îles, ce qu'ils sont, ils ne sont pas très solitaires, je pense, comme endroits).

 

3/ Tol Eressëa dans l'histoire


Tol Eressëa est une île d'une grande importance. Lorsque les Quendi (voir article sur les elfes) partirent pour Aman depuis leur lac, car ils avaient rencontré le Vala Oromë (le cavalier), ils se heurtèrent évidemment un jour à l'immensité de Belegaer, la grande mer à l'ouest des Terres du Milieu, qui séparait les Terres du Milieu d'Aman. Alors, le Vala Ulmo ( seigneur des eaux) tira une île sur laquelle les quendi se tenaient. Cette île traversa ainsi l'océan, et les elfes purent débarquer . Elle s'ancra dans Eldamar, près des côtes d'Aman, et beaucoup chez les Teleri y vécurent, comme beaucoup de Noldor et de Sindar y vinrent aussi.

 

Si j'ai choisi ce nom, c'est parce qu'il est clé dans l'histoire d'Arda, même s'il est plutôt secondaire, qu'il est original ( pas trop connu ), et que j'aime bien ce mot, tout simplement. Je pense qu'il est plus professionnel que aragornetarwen.fr ou gandalfthegrey.com ...  Enfin, c'est peu important : le nom ne fait pas le site ( non, mais dans les formulaires d'inscription, je peux vous dire qu'il y contribue !)

 

4/ Dol-Guldur

J'ai parlé de Dol, quelques lignes plus haut. Dol qui voulait dire tête. J'en reparle car lorsque Sauron retrouvait ses forces, après sa destruction dûe a Elendil et Gil-Galad... (première destruction lors de la submersion de Nùmenor : il perd sa forme physique plaisante; Deuxième destruction du fait de l'Ultime Alliance d'Elendil et de Gil-Galad. Troisième et dernière: grâce à Frodon et l'Anneau Unique). Il avait établi une place forte, en  Rhovanion (la forêt noire, à l'est des Monts Brumeux) qui se nommait (tout le monde en choeur...) : Dol-Guldur.

On a vu à maintes reprises que gul voulait dire sorcier: Minas Morgul , la tour du sorcier noir, et bien sûr, les Nazgûl, sorciers de l'ranneau...( nazg, c'est anneau : ash nazg durbatuluk, un anneau pour les gouverner tous). Et dur, aussi, mais en réalité on a même déjà fait le mot complet. Dur, c'est obscur, sombre...( Barad-dûr, la tour sombre ). Donc, Dol-Guldur c'est la tête du sorcier sombre. Plus simplement, le Mont du Sorcier (car tête si réfère bien-sûr à la hauteur de son petit repère...). Il a été attaqué, bien que trop tard, par Gandalf, Galadriel, (AVEC aussi) Saroumane. Mais comme ils avaient tardé ( à cause surtout de Saroumane ) Sauron avait pu préparer sa fuite, grâce aux nazgûl... que de nécromanciens, n'est-ce pas?

Les Nazgul étaient restés, pendant tout ce temps, à l'écart des hommes, le plus souvent à Minas Ithil. Le roi sorcier avait mené la guerre contre l'Arnor, depuis sa forteresse en Angmar, car Sauron pensait que les Dùnedain seraient plus faibles une fois divisés. L'attaque commença en 1409, la tour d'Amon-sul (le mont du vent) fut détruite cette année.

 

Le royaume du Nord pris fin en 1974, quand le Roi sorcier prit Fornost, la dernière forteresse.

Les Sages, (les Istari et les elfes souverains) avaient soupçonné que Dol-guldur abrite un Nazgul, et ce dès 1100.

En réalité, c'était Sauron, et il s'en échappa, très faible, quand Gandalf vint se rendre la-bas, en 2063.

Quatre siècles plus tard, Sauron revient avec des forces accrues et ré-occupe Dol-guldur. En ce même temps, Sméagol assassine Déagol, et s'empare de l'anneau unique. Sauron repeuple la moria de ses créatures, et ménage les places fortes dans les monts brumeux pour empêcher le passage en Eriador.

Vers 2850, Gandalf découvre qu'il s'agit bien de Sauron, qui s'efforce de récupérer ses anneaux. L'attaque contre Dol-Guldur est annulée sur l'avis de Saroumane. (il pensait que, en laissant Sauron tranquille quelques temps, l'anneau se manifesterait de lui-même, et qu'il  -car il effectuait des recherches autour des champs aux Iris- pourrait trouver l'anneau. On voit que Saroumane était déjà salement attiré par le côté obscur).

 

C'est en 2941, enfin, que le Conseil Blanc se décide a attaquer dol-Guldur, car Saroumane craint que Saruon fouille le fleuve. Le Seigneur Ténebreux, qui a préparé ses plans de guerre, s'enfuit de Dol-Guldur. Une décennie plus tard, Sauron se déclare en Mordor, rassemble ses armées et reconstruit Barad-dûr.

 

En 3000, Sauron, utilisant la pierre d'Ithil,  convertit Saroumane qui a osé utiliser la Palantir d'Orthanc.

19 ans ans Plus tard, ce sera la guerre de l'anneau. Les plans de guerre de Sauron s'actionnent. Assauts sur le gouffre de Helm, le royaume de Thranduil, Erebor, la Lorien, pour qu'ils n'envoient pas de renforts à Minas Tirith. Les armées sont repoussées plusieurs fois à Mirkwood et en Lorien. Défaite des Nains et des Hommes contre les alliés de Sauron près de l'Erebor. Echec de Saroumane au Gouffre de Helm, puis à Minas Tirith grâce au secours du Rohan. (Bataille du Pelennor)

Contre-attaque d'Aragorn avec les survivants qui ont coeur vaillant. Sauron envoie ses armées exterminer le nouveau Roi du Gondor devant la Morannon. L'armée de l'Occident est rapidement encerclée, mais Frodon atteint le Sammath Naur, à Orodruin. Gollum tombe dans la Crevasse du Destin avec l'Anneau Unique: Fin de Sauron.

 

Partager cet article

Repost 0
30 décembre 2005 5 30 /12 /décembre /2005 10:19
Dire " je t'aime ", c'est bien. En elfique, c'est mieux!

En cette période de fêtes, je vais commencer par vous dire màra vinya coronar an ilquen, autrement dit, " bonne année à tous" , coronar se rapportant au cercle autour du soleil, et ilquen à "tous"... vous pourrez ainsi dire:

tyë-merin màra vinya coronar, " je te souhaite une bonne année"... ou,  si vous vouvoyez: tyë-merinyel màra vinya coronar... " je vous souhaite une bonne année"

Vinya signifie " nouveau " . (à ne pas confondre avec Vilya, l'anneau de l'air!). D'ailleurs, Turgon le Sage nomma sa cité en Beleriand " Vinyamar" pour "nouvelle ville".

le tye- se rapporte à la personne à laquelle vous vous adressez: par exemple : Tyë-Mélin veut dire " je t'aime " !
Que les spécialistes se rassurent, je sais bien que la racine mel-, que l'on retrouve dans mellon, (ami, La communauté de l'anneau, Porte de la Moria) ne se rapporte qu'à l'amitié. En réalité, on ne connaît pas quelle est la traduction exacte de "je t'aime". Vous pouvez aussi dire  " Anar kaluva tielyanna" : que le Soleil illumine ton chemin!

Comme déjà dit auparavant, les elendili (amis des elfes, aussi appelés Fidèles, de elen, elfes, et dil, ami), partant de Nùmenor, fondèrent ainsi deux royaumes: un au nord de la Terre du Milieu, l'Arnor, et l'autre au sud, le Gondor.( l'image représente la fuite des elendili lors de la submersion de l'île, qui se détruit, comme le veut Eru/ ilùvatar)

 

Arnor signifie pays des rois. Comme Gon de Gondor veut dire pierre, même chose pour l'Argon ath,il devient évident que toute désinence en -or est utilisée pour l'appelation d'une région, d'un pays.(Bien que toutes les contrées ne l'utilisent pas: Rhovanion, Eregion, Rohan; mais une partie l'est : Arnor, Gondor, Mordor).

 

Alors, Ar- se rapporte à haut, noble, royal. "Elfe noble" en elfique (Sindarin) se nomme Aredhel (c'est le nom de la soeur de Turgon de Gondolin). [On a déjà rencontré edhel auparavant ( voir article sur les elfes )]. (ci contre, Gondolin, entourée de ses montagnes)

 

Les rois de Nùmenor se plaisaient à mettre avant leur prénoms le préfixe Ar-... (Ar- Gimilzor, Ar-Pharazon). Mais c'est par la " vulgarisation du " Tar " quenya.  et la " cité des rois" de Nùmenor se nomme Armenelos. Après le retour de Sauron, les rois descendants des Elendili ont continué à employer ce préfixe: Arathorn, Aragorn.. mais en revendication du royaume de l'Arnor autrefois perdu .

 

On retrouve la même chose aussi dans Arwen (jeune princesse), pour wen signifiant " jeune fille ".

Cependant, il ne faut pas appliquer le préfixe ar- à tous les noms. Ce mot peut se rapporter aussi à une négation, et peut aussi se traduire par " hors de ": Araman, ce qui est à l'extérieur d'Aman, Nirnaeth Arnoediad, Larmes sans nombre (voir article sur  la bataille des Larmes Innombrables). ( ci-contre, la colline des morts, où ont été entassés tous les corps de la bataille que les orcs ont pu ramasser)

 

 

En quenya, ar veut dire " et "; ( en sindarin toutefois il suffit de dire " a " )...

Il est primordial de savoir qu'il existe sur Arda deux langues elfiques: le quenya, haut-elfique, et le sindarin, parlé en terre du milieu. Le quenya est parlé à Valinor, par les Calaquendi (ou Elfes de la Lumière). Dans Sindarin, vous observez Sindar... les sindar étant ceux des Teleri qui restèrent en Beleriand, contrairement aux Nandor qui s'arrêtèrent à l'est des monts brumeux...(pour plus d'indications sur les marches des quendi depuis leur lac, voir l'article sur les elfes). Ainsi, le Sindarin est un langue qui a dérivé du quenya originel à cause de la séparation des marches durant le grand voyage pour atteindre le payx des Dieux, Aman, et du temps qui s'est écoulé depuis. Le Sindarin est donc la langue du Beleriand, la terre qui n'existe aujourd'hui plus du tout, car elle a été détruite lorsque les Valar ont combattu contre Morgoth le maléfique.

 

Concernant la langue parlée couramment par les Hommes, il s'agit de l'Ouistrain. Cependant certains Humains ayant reçu une éducation poussée peuvent parler elfique. Sur son lit de mort, la mère d'Aragorn dit à son fils " Onen-i Estel Edain, ù-chebin Estel anim": J'ai donné l'espoir aux hommes, mais je n'ai pas gardé d'espoir pour moi. Estel signifie Espoir; et Edain est le pluriel de Adan, homme, d'où le mot Dùnedain - les hommes de l'ouest- ou Dùnadan - homme de l'ouest. En disant cette phrase, la mère d'Aragorn fait un jeu de mot: Estel était le nom d'Aragorn. Elle a donné son fils pour le bien des hommes, mais s'est retrouvée seule.

 

L'ouistrain a été parlé par les orcs, puis déformé, et ils ont donné naissance à leur propre langue hideuse, à chacune son clan, et chaque clan possède ainsi son propre parler, qui ne se différencie souvent pas beaucoup de celui du clan voisin. Ainsi, il existe en mordor le parler noir, gravé en runes fëanoriennes sur l'anneau unique. et à partir des " ash nazg .... agh bruzum ishi krimpatul " on peut en déduire quelques choses, mais à part cela, il existe peu d'indications sur le parler noir..(cela dit, en sindarin, on dit un orch, des yrch !)

 

Partager cet article

Repost 0
23 décembre 2005 5 23 /12 /décembre /2005 10:26
 Important : Contre les entourloupes ! & Nazgûl

J'utilise strictement les noms inventés par Tolkien. Cependant, la loi n'empêchant pas -dans un certain cadre- une invention de noms, il existe des attrape-nigaux qui feront véritables sans l'être.
Par exemple, l'entreprise ICE avait créé des noms au sujet de l'Univers de Tolkien. Or, l'entreprise ICE n'existe plus car elle n'a plus de licence d'exploitation. Ainsi, tous les noms inventés par eux reviennent à (ou, si vous préférez, vous partie intégrante de ) la licence de "Tolkien Enterprise" ( Saul Zsentz & Co.) . Ces noms peuvent désormais être utilisés par Peter Jackson ou par Mithril (mithril est, entre autres, une fabrique de figurines: il ont récemment sorti un Sauron! ).
Pourquoi je dis cela? Tout simplement, il m'arrive souvent de voir des noms factices (surtout, de Nazgûl), des lieux factices..., sur des jeux, surtout). Il ne faut pas y prêter plus d'attention que le nécessaire.
L'info est là! : ça fait toujours mieux de dire " Le grand Nazgûl Arkubelof seigneur noir des contrées Arkubelofland débarque sur Playstation "; seulement, si vous voulez apprendre des choses, le mieux est de lire les bouquins!
Passons à l'elfique: (sur cette image vous distinguez les neuf Nazgûl) il se peut que vous recontriez des personnesd détentrices d'une culture plus grande que celle des concepteurs de la plupart des jeux vidéos. Ainsi, on pourra vous présenter comme tels les noms des Nazgul (mot invariable! ):

- Ulairë Attëa.
- Ulairë Cantëa.
- Ulairë Enquä.
- Ulairë Lemenya.
- Ulairë Nelya.
- Ulairë Nertëa.
- Ulairë Ostëa
- Ulairë Toldëa.

Malheureusement, vous l'aurez remarqué, il n'y a que huit noms. En réalité, c'est parce que l'énumération commence à partir du deuxième Nazgul (le 1er étant le chef, le roi sorcier, dit d'Angmar). Comment je le sais? Grâce à cette (magnifique) langue qu'est l'elfique. De cette manière (je veux dire, en traduisant), on obtient : Spectre de l'anneau deux, Spectre de l'anneau trois, quatre, etc. etc.

On a réellement peu d'indications sur leurs noms exacts. Ce que je peux vous garantir, c'est que l'un d'entre eux (mais pas le roi sorcier) s'appelle Khamul... Et que tous les dérivés de ce nom, comme Khazul, Kamil, (et ainsi de suite) ne sont que des maudites erreurs de recopiage (lors de la traduction, par exemple, d'une édition à une autre). Si vous voulez en savoir plus sur les Nazgul, je vous invite à lire l'article sur les anneaux.

Gondor : pays de trois grands rochers : La tour du soleil, la tour de la lune, et la forteresse des Etoiles.


Avant de faire de la géographie, je vais présenter les lieux, donc d'abord, les noms.
 
Après la fuite des elendili de Nùmenor venant en Terre du Milieu, ceux-ci battirent deux royaumes: l'un du Nord (Arnor) et l'autre du Sud ( Gondor ). Nous nous intéresseront au Gondor. ( traduction: pays de pierre)
 
A l'origine, la ville de Minas Tirith se nommait Minas Anor (tour du soleil), avant que les évènements fassent qu'elle s'appelle Tour de Garde. Car -tir signifie regarder, surveiller; ce même mot que l'on retrouve dans les pierres de vision, (palantiri ).On retrouve le mot " Anor ", Soleil, en quenya sous une forme peu changée: Anar. D'où la phrase que pronconcèrent les elfes pour Tuor, lorsque celui-ci était en route pour Gondolin:
" Anar kaluva tielyanna" ; "Que le soleil illumine ton chemin"
Si son nom était " Tour du Soleil", c'est tout simplement que le soleil se lève aussi à l'est en TdM, et ainsi quand il se lève, il est juste en face de Minas Anor et celle-ci devient particulièrement de couleur orangée . 
 
Minas Morgul ( la tour de la magie [-gûl-]  noire ), en Mordor ( pays noir, car mor = noir, comme dans Moria, faille noire), n'a pas été construite par Sauron: il s'agit bien d'une tour du gondor, Minas Ithil ( la tour de la lune)qui a été commandée d'ailleurs un certain temps par Isildur (ami de la lune), mais qui a été prise par les Nazgûl, et c'est devenu leur tour, un lieu sombre et répugnant. Le palantir qui y résidait a été transporté vers Barad-dûr.

 
Quant à Osgiliath, c'était la plus belle des villes du Gondor. Elle était traversée en son milieu par le fleuve Anduin,( " Le grand fleuve " ). Mais, étant aussi le milieu entre Minas Tirith et le Mordor, elle fut ravagée, reprise, etc. Néanmoins elle fut la capitale du Gondor, et son nom signfie Forteresse Etoilée.
 
La chaîne de montagnes s'étendant à partir de Minas Tirith est la même qui se finit à l'ouest du Rohan. Au sud des montagnes, c'est Le Gondor, et au nord, c'est le Rohan. (Isengard appartenant aux Rohirrim; d'ailleurs Isengard est tout simple à traduire: le fleuve Isen qui traverse le Rohan de la mer jusqu' à l'Anduin est gardé par la tour Orthanc, [pour Or= pierre, Gondor, pays de la pierre => Orthanc, pierre noire], donc c'est l' Isengard, garde de l'Isen).
 
La porte Noire n'était pas encore construite lors de l'ultime alliance.
(son nom, Morannon, vient de mor, noir, et d'annon, porte). Les armées d'elfes et d'hommes entrèrent par le nord de l'Ithilien ( toute la région qui longe la chaîne de montagnes à l'ouest du mordor, même région de Minas Ithil/Morgul).
 
Les légions de la dernière alliance prirent ce passage car il n'en existait pas d'autre: celui de Minas Ihtil était trop étroit pour pouvoir les laisser passer tous, alors ils prirent le passage de L'Udûn, au prix de très nombreuses pertes, et c'est ce qui s'appela plus tard la Dagorlad, la plaine de la bataille, et le marais des morts, tout ces endroits où nombre d'elfes et d'hommes sont tombés à l'entrée même du mordor pour sauver et défendre la terre du milieu. (pour un exemple, le grand père de Legolas, Oropher, est mort là. Thranduil, le père de Legolas était présent lui aussi. Le frère d'Isildur, Anarion, est mort à la 6e année du siège de Barad-dûr, qui dura 7 ans. A la septième année, ne voyant plus d'issue possible,  Sauron sortit de sa tour et affronta Elendil et Gil-Galad. Le film montre Isildur un peu comme un héros, mais il vient plutôt achever Sauron, très affaibli.)
 

Partager cet article

Repost 0
22 décembre 2005 4 22 /12 /décembre /2005 08:34

                             Gil-Galad

"Gil-Galad était un grand Roi ". Oui, on peut même dire que ce fut le dernier, le dernier souverain des Noldor, les elfes exilés du pays des dieux. Il est né en 445 du Premier Age, et c'était le fils du grand roi elfe Fingon, chef des Noldor (et lui-même fils de Fingolfin, tué en combat singulier contre Morgoth, voir les Valar).

Son nom, Gil-Galad, est en fait le surnom que lui donnait sa mère, comme il est de coûtume. Son nom véritable est Ereinion ("rejeton des rois "), mais c'est bien Gil-Galad qui est le plus utilisé et le plus connu.

Gil-Galad Ereinion fut donc le dernier Roi des Noldor en Terre du Milieu. C'est à lui qu'on confia Vilya, l'anneau forgé par Celebrimbor, mais il préféra le donner à Elrond par la suite.

Il aimait à combattre avec sa lance Aeglos (ou Aiglos , "pointe de neige"), mais il pouvait fort bien s'accomoder d'une épée. Il contracta l'ultime Alliance, avec Elendil (et c'est aeglos qu'il emporta). Il mourut terrassé avec lui, par Sauron, le Seigneur Ténebreux. Nul ne pouvait résister à Aeglos, la lance de Gil-Galad, et à Narsil, l'épée d'Isildur, mais Sauron est un maia: contre deux rois, il peut résister, et vaincre.

Isildur écrit après la bataille, à propos de l'anneau : " Il était chaud (...). Il manque peut-être à l'anneau la chaleur de le main de Sauron, qui était noire tout en brûlant comme du feu, et ainsi Gil-Galad fut détruit." Je ne sais exactement comment Sauron a détruit Gil-Galad, mais c'est peut-être un indice pour imaginer sa fin. (ci-contre, Fingolfin contre Morgoth)

Cependant, que signifie Gil-Galad? Avec des recherches et en tombant à côté, on peut trouver cependant que Gil-Estel (Estel étant surnom d'Aragorn ) signifie Etoile de l'Espoir. (voir la phrase mythique de la mère d'Aragorn, j'ai donné l'espoir aux hommes, mais je n'ai pas gardé d'espoir pour moi: "Onen-i Estel Edain, ù chebin estel-anim " ... donc, Gil signifie Etoile. Quant à Galad? Galad contient la même racine kal- que l'on observe dans Calaquendi, Galadriel.

Qui sont les Calaquendi? Ils sont les Elfes de la Lumière, ceux qui sont venus en Aman avec les Valar, ce sont les Eldar, ceux du " Grand Voyage " ( bien que certains eldar soient des Moriquendi).

Galadriel (et le mot galad ne s'apparente en aucun cas à celui de galadh, qui signifie arbre, même si parfois le nom de Galadriel a été changé en Galadhriel pour les raisons qu'on imagine). Et "riel" vient de " rig " (entourer, mêler). Son nom se réfère à sa chevelure, " jeune fille couronnée d'une gurilande radieuse".

Voilà ce que l'on cherchait pour Gil-Galad: Sin nom signifie Etoile Rayonnante.

Partager cet article

Repost 0
19 décembre 2005 1 19 /12 /décembre /2005 21:35

De l' union de Tuor et d'Idril, la fille du roi Turgon de Gondolin ( voir article sur la prise de Gondolin), naquit une union entre un homme et une elfe, une des rares qui ait jamais existé. L'enfant qui en résulte sera un semi-elfe, et sera ainsi une des rares personnalités a pouvoir choisir entre vivre éternellement ou mener une existence de mortel. (voir Nùmenor, concernant Elrond et Elros)

Son nom, Eärendil ( ci-dessus, son emblème) , signifie "Amoureux de la mer" de dil, ami (Elendil, ami des elfes, Tolkiendil, ami de tolkien!), et de eä, la mer. Comme déjà vu auparavant dans Les Valar , eä est aussi le mot qui aurait été prononcé par Eru au commencement de tout. Mais pour les elfes, la notion "d'univers" s'apparente tellement à celle de " mer " ( car les elfes aiment énormément la mer, bien sûr certains préfèrent la forêt, ça se défend, mais bon), que le mot peut signifier aumoins deux choses. ( car il signifie aussi, désolé de le rappeler pour ceux qui avaient oublié, " cela est " ou " que cela soit ".

Mais alors, à quoi sert le -ren, entre , et -dil ? Tout simplement, si votre nom signifiait rêveur (qui fait des rêves), est-ce qu'il pourrait signifier aussi rêve? Non, bien sûr; ainsi le nom d'Earendil ne signifie pas Ami-Mer, mais " ami de la mer " : Eärendil, et non pas Eädil. Mais attention, -en ne peut servir que de liaison.


Maintenant, compliquons légèrement la tâche: Eärendur est le dixième roi d'Arnor. ( c'est aussi un prince à Nùmenor, mais il ne s'agit pas de la même personne ).

Nous avons toujours la même racine Eären; puis dur. Dur? Inutile d'aller chercher des appartenance de dur à l'elfique dûr, qui signifie sombre:  Barad-dur:  tour sombre,  Dol-Guldur: tête du sorcier sombre, (pour "dol" =  tête, et Gul = sorcier, comme dans Minas Morgul = Tour du Sorcier noir).

Pour appuyer la décision à ceux qui croient toujours que Eärendur signifie littéralement "sombre de la mer", je rappelle qu 'Isildur veut dire ami de la lune, ( ithil, vient du quenya -ou, si vous préférez,  haut elfique- isil, Lune), par exemple,  Ithilien ( la région à l'extérieur de Mordor, à l'ouest ) , ou encore  Ithildin ( la pierre qui reflète les rayons de la lune, sur la porte de la moria).

Et d'ailleurs, Isildur fut Seigneur de Minas Ithil.

Passons à Elendil. Nous avons vu à maintes reprises que Elendil voulait dire ami des elfes, amis des elfes pour Elendili. Mais vous ignorez peut-être encore l'anecdote qui explique la formulation du mot elen.

Au réveil des Elfes, aux premier Age d'Arda, les elfes étaient sur la bordure du lac  Cuiviénien, dans la paix et la tranquilité. Et là, les premiers à lever les yeux vers le ciel s'écriaient " ele " , c'est-à-dire, " regarde!".

De là est venu l'adjectif "elde", des étoiles. Vous notez la ressemblance entre Elde, et Eldar.

Ainsi, le nom " peuple des étoiles " ( eldar ) fut donné par le Vala Orossë qui parcourait les terres et qui les rencontra. On retrouve le mot "étoile dans une phrase que dirent des elfes à Frodon, au tout début du Seigneur des Anneaux:

"Elen sila lumenni, omentielvo": "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre".

Il ne faut pas tenir de conclusions hâtives quant à la signification d'un mot elfique. D'une part, il existe deux elfiques: le quenya, ou haut-elfique, et le sindarin. D'autre part, comme nousl 'avons vu, un même mot peut désigner deux choses, et une chose être désignée par plusieurs mots (vous me direz, ce qui n'empêche pas la conclusion, si peu hâtive soit-elle). Mais si vous prenez le mot -ar (devrais-je dire, plutôt la désinence) comme la traduction du mot peuple, vous oubliez Argonath, Aragorn,Arwen...certes ce sont là des préfixes, mais il faut faire attention. C'est la pierre des Rois, et pas la pierre du peuple!

Partager cet article

Repost 0